Force et courage pour une nouvelle année

On devrait toujours tirer des leçons de l’année passée. Chaque année qui commence devrait ajouter un nouveau barreau à notre échelle, afin que nos pieds nous mènent un peu plus haut. On ne devrait jamais vivre deux ans sur le même pallier.

Beaucoup de chrétiens se lassent et faiblissent dans l’accomplissement de leurs tâches et leurs devoirs. La routine devient extrêmement pesante. Les tâches sont immenses et exigeantes, la monotonie de la vie la rend insipide, notre labeur semble souvent inutile. Nous semons, mais ne moissonnons pas. Nous devons souvent faire face à la déception et au découragement. Les brillants espoirs d’aujourd’hui ne seront plus que des fleurs fanées demain.

Certains jours, nous sommes découragés, surmenés, contrariés par les soucis, préoccupés par la multitude de distractions qui s’offrent à nous, fatigués et affaiblis par nos nombreux fardeaux. Alors, nous nous asseyons avec notre Bible, et Dieu nous encourage à travers Ses paroles :

« Que votre cœur ne se trouble pas. » 1

« Ne sois pas effrayé car Je suis avec toi. » 2

« Rejette ton fardeau sur l’Éternel. » 3

« Je vous laisse la paix, c’est ma paix que je vous donne. » 4

« Ma grâce te suffit. » 5

Et lorsqu’on médite sur ces paroles, la lassitude disparaît ; on se sent envahi par une force nouvelle ; l’espoir renaît, le courage revient. Quand on reconnaît que la Bible est la Parole de Dieu et qu’on la lit comme telle, quand on entend la voix de Dieu dans les promesses, les affirmations, les commandements et les conseils qu’elle contient, alors on y trouve une force continuelle.

Mais il y a mieux encore. Dieu Lui-même intervient dans notre vie, avec tout Son amour et toute Sa grâce. Le prophète nous dit : « Il redonne des forces à celui qui faiblit, il remplit de vigueur celui qui n’en peut plus. » Cela signifie qu’il existe, pour ceux qui sont épuisés et affaiblis ici-bas, un afflux direct de force divine, pas moins. C’est une merveilleuse révélation. Ce verset nous dit que la puissance-même de Christ nous est accordée dans nos faiblesses, depuis Sa plénitude jusque dans notre vide.

Quelqu’un peut se tenir à nos côtés en temps d’épreuve, et nous fortifier par son empathie et son amour, ses encouragements et sa bonne humeur, mais cette personne ne pourra pas prendre une partie de son courage ou de sa joie et les déposer dans notre cœur. Le Christ, Lui, nous donne de la force et nous communique Sa vie-même. Ce que le cep est au sarment, c’est ce que le Christ représente pour nous. Si la branche est abimée de quelque façon que ce soit, meurtrie, cassée, sa vie gâchée, la vigne verse de sa vie-même dans la partie abimée, pour combler la perte et la soigner. C’est ce que fait le Christ. Il donne des forces à celui qui est fatigué. C’est dans notre faiblesse que Sa puissance se manifeste pleinement. Plus grande est notre insuffisance, plus la grâce du Christ viendra sur nous. Par conséquent, nous ne pourrons recevoir certaines bénédictions qu’en traversant des expériences éprouvantes. Nous ne connaîtrons jamais la consolation de Dieu à moins d’être touchés par le chagrin. En apprenant ce qu’est la douleur ou le deuil, nous découvrons également la force et la consolation que Dieu nous donne en temps de peine.

Comment pouvons-nous être sûrs de recevoir la force promise ? Voici la réponse : « Ceux qui comptent sur l’Éternel renouvelleront leur force. » 6  Que signifie « compter sur l’Eternel » ? Cela veut dire faire patiemment confiance à Dieu, croire en l’amour de Dieu, accepter Sa direction, rester proche de Son cœur, vivre en communion ininterrompue avec Lui, s’appuyer sur Lui, rechercher Son aide.

Nous devons poursuivre notre travail, notre lutte, notre action et notre service et savoir qu’en comptant sur Dieu, nous renouvellerons toujours nos forces. Nous sommes en communication directe avec Celui qui a créé les étoiles et les appelle par leur nom, Celui qui maintient tout l’univers en existence, qui ne faiblit pas et ne se lasse jamais. En même temps, Il est toujours auprès de nous—dans toute Sa plénitude, avec toute Sa force considérable—et chaque fois qu’un vide se creuse en nous, il est instantanément rempli, car Il redonne des forces à celui qui faiblit.

Dieu va déverser Sa lumière sur toute l’année à venir. Il n’y aura aucune expérience, au cours de l’année entière, qui manquera du courage nécessaire. Dieu ne nous demande jamais d’accomplir une tâche sans nous procurer la force nécessaire. Il ne nous impose jamais un fardeau sans le porter avec nous. Il ne nous envoie jamais un chagrin sans nous donner le réconfort qui nous permet de le supporter. Il ne nous appelle jamais à un service sans nous donner les moyens de l’exécuter. Nous devons simplement compter sur Dieu, et alors tout le courage dont nous avons besoin nous sera accordé, au fur et à mesure que nous en aurons besoin, jour après jour.

Le message de Dieu au monde, dans ces moments-là, est toujours le même : « Ce n’est pas vous qui êtes aux commandes. Peut-être croyez-vous pouvoir vous préparer pour la prochaine fois, mais ce ne sera jamais le cas. Le monde n’est pas sous votre contrôle, il est sous le Mien. Vous devez vous tourner vers Moi. Vous n’avez pas ce qu’il faut pour prendre en main votre propre vie. Vous avez besoin de Ma sagesse et vous avez besoin de Mon aide. »

A chaque catastrophe, que ce soit celle du 11 septembre ou celle du COVID-19, Dieu déclare aux hommes : « Un jour, Je vais mettre fin à tout cela. Mais pour l’instant, ce monde est fracturé, et chaque fois que vous pensez ne pas avoir besoin de Moi et que vous vous croyez capables de tout surmonter, quelque chose d’autre arrivera pour vous rappeler qu’en fait, vous avez besoin de Moi. »

  1. Jean 14:1
  2. Ésaïe 41:10
  3. Psaume 55:23
  4. Jean 14:27
  5. 2Corinthiens 12:9
  6. Ésaïe 40:31