D’une blague à une prière

De passage dans une nouvelle ville, aujourd’hui, j’ai appris de nouveau que quand Dieu dit « saute », je devrais lui demander : « À quelle hauteur ? » Il sait toujours ce qui est le mieux.

En passant devant un entrepôt de marchandises, j’ai failli bousculer un homme qui peinait à charger un énorme pneu dans son 4X4. Je lui ai dit en riant : « Vous avez l’air crevé ! » (Hé oui, j’ai tendance à blaguer et à faire des jeux de mots !) Il a rigolé à son tour et j’ai poursuivi ma route.

À peine quelques mètres plus loin, j’ai entendu clairement une petite voix intérieure qui chuchotait : « Retourne l’aider ! » Soudain, j’ai eu honte de n’avoir rien fait d’autre que de plaisanter sans lui donner un coup de main. Je suis donc revenu sur mes pas et mon aide fut gracieusement acceptée.

Nous avons fait connaissance pendant que nous chargions les pneus et j’ai découvert que Koos était originaire de la ville où j’habite, mais avait déménagé il y a quelques années. Je lui ai dit que j’étais chrétien, et missionnaire en plus. Il m’a répondu : « C’est génial. Eh tu sais, en me donnant un coup de main, tu m’as montré ce en quoi tu croyais. »

Juste comme ça ! J’étais très reconnaissant d’avoir écouté la voix de Dieu lorsqu’Il m’avait parlé, et d’avoir pu être un exemple vivant de ma foi. 1

Nous avons discuté un bon moment et avant de nous quitter, nous avons échangé nos coordonnées et j’ai prié pour lui. Après la prière, il m’a dit : « J’aurais bien aimé que tu habites plus près d’ici, mais restons en contact, et essayons de nous revoir. »

Cela me rappelle le dicton : « Montre-moi ce que tu fais, et je te dirai en quoi tu crois. » Que chacun de nous prouve par nos actions que, tout comme les premiers disciples, nous avons été avec Jésus. 2

  1. Jacques 3:13
  2. Actes 4:13