Rois et reines

Il y a quelques années, on entendait une chanson populaire qui parlait de rectifier tous les torts du monde. Je ne me souviens plus exactement des paroles, mais en gros c’était : « Si j’étais le roi du monde, je ferais les choses différemment. » Il n’y aurait plus ni guerres, ni haine, ni  souffrance, ni aucun des fléaux qui accablent notre planète.

C’était une idée noble, en tout cas à première vue, mais cela ne prenait pas en compte un facteur important : Dieu a donné à chacun de nous le libre arbitre, la faculté de faire nos propres choix. Dans ce sens, chacun de nous est « roi du monde ». Certes, nous ne gouvernons pas le monde entier et nous n’avons aucune influence visible sur le cours des grands événements, mais il nous est donné de régner sur notre petit monde personnel. En fonction de la façon dont nous acquittons de cette tâche, nous pouvons avoir une influence positive sur le monde qui nous entoure.

En tant que rois et reines, nous avons à la fois la souveraineté et la responsabilité. La reine Elizabeth 1ère d’Angleterre disait: « Etre roi ou reine et porter la couronne est une chose plus glorieuse pour ceux qui la voient et beaucoup moins agréable pour celui ou celle qui la porte. » Autrement dit, ce n’est pas toujours facile de gouverner, surtout de gouverner avec sagesse et justice.

En fait, si vous évaluez honnêtement votre royaume, je pense que vous constaterez qu’il est humainement impossible de toujours bien gouverner. Vous ne pouvez pas toujours prendre les bonnes décisions, et vous ne pouvez pas non plus exiger un sans-faute de votre entourage. « Tous ont péché, en effet, et sont privés de la glorieuse présence [de la perfection] de Dieu. »1

Mais la bonne nouvelle c’est que, même si nous, nous ne pouvons pas le faire, Dieu peut et veut le faire par notre intermédiaire.2 Cela ne veut pas dire que nous allons devenir parfaits d’une minute à l’autre, mais qu’Il va nous donner au fur et à mesure l’amour, l’humilité, la sagesse, la compréhension et tout ce dont nous avons besoin pour « gouverner justement », si nous le Lui demandons.

  1. Romains 3.23
  2. Cf. Matthieu 19.26; Philippiens 4.13.