Le prologue de Noël

L’Evangile de Jean ne relate pas la naissance de Jésus, mais il nous en raconte le prologue—l’histoire qui précède ce que nous apprenons dans les récits de sa naissance. Cet Evangile nous ramène au tout début, avant que notre monde n’existe, et il révèle des vérités sur notre Sauveur, bien avant sa naissance à Bethléem il y a plus de deux mille ans. La compréhension de cette partie de l’histoire permet de clarifier qui était Jésus, ce qu’Il est venu faire, et ce qu’Il a accompli.

L’histoire commence ainsi: « Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Au commencement, la Parole était avec Dieu. Par elle, Dieu a fait toutes choses et Il n’a rien fait sans elle. »1 Il commence son Evangile en nous disant qu’avant que quoi que ce soit ne fût créé, la Parole existait, elle était avec Dieu et elle était Dieu. Jean regarde loin en arrière, avant même le début de la création de l’univers, avant même que le temps n’existe, et il nous dit que la Parole était préexistante. La première phrase de son Evangile répète les premiers mots de la Bible, en Genèse : « Au commencement… »2 Cela indique que la Parole existait avant la création, qu’elle est éternelle, et qu’elle existe de toute éternité. La Parole ne faisait pas partie de ce qui a été créé, ce qui signifie que la Parole est supérieure à tout ce qui a été créé.

On nous dit que « la Parole était avec Dieu », et c’est répété une deuxième fois : « Au commencement, la Parole était avec Dieu. » L’essence de ce passage, c’est que la Parole existe dans une relation d’intimité avec Dieu. Cette unité s’exprime dans la phrase « et la Parole était Dieu. » Tout ce que l’on peut dire de Dieu peut être dit aussi de la Parole.

C’est ce que nous célébrons à Noël—le fait que la Parole, qui existait avec Dieu avant la création, qui vivait en communion intime avec son Père, qui a participé à la création de tout l’univers, qui existe en Lui-même, et qui est Dieu le Fils, est née dans un corps humain et a vécu parmi les hommes.

Tout ce que Jésus a fait pendant son séjour sur terre—ses Paroles, les paraboles qu’Il a racontées, ses échanges avec la population, ses confrontations avec les chefs religieux de l’époque, les miracles qu’Il a accomplis—tout cela exprimait et révélait l’amour de son Père, sa sollicitude et sa compassion pour l’humanité. C’est grâce à la Parole Incarnée, Jésus, que nous parvenons à une compréhension plus profonde de Dieu et de son désir de se réconcilier avec l’humanité. A Noël, nous célébrons le fait que Dieu est entré dans notre monde pour nous permettre de vivre éternellement avec Lui.

Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous ! C’est merveilleux de pouvoir célébrer cela.

  1. Jean 1.1–3 PDV
  2. Genèse 1.1